Archive pour mars 2011

Stupeurs et Tremblements

Je décante lentement les évenements qui « secoue » le Japon depuis quelques jours et c’est avec stupeur que je constate l’ampleur inouïe du désastre qui a frappé l’archipel du soleil levant.

On ne s’en cachera pas, les tremblements de terre sont presque un mode de vie là-bas. Alors que Montreal va ressentir la terre 1 ou 2 fois par année, pour le Japon, c’est un rythme hebdomadaire, sinon quasi-journalier. Donc pour eux, un séisme de 8,9 sur l’echelle de Richter, c’est un évenement pour lequel, ils sont très bien préparé.

Ce qui est tragique bien sûr, c’est le tsunami qui a suivi.(un mot qui nous vient du japonais… Coincidence ?) Cette vague qui a tout balayer, à la manière d’une bombe atomique , tout sur son passage.

Pour un peuple qui a su se relever avec brio non pas de une, mais de deux bombes atomiques, je suis certain que cette tragédie saura faire ressortir le meilleur de ces gens fiers, courageux et determinés.

J’ai encore plus hâte, de me retrouver parmi eux à ressentir la force de la terre.

Bon courage !

Publicités

Nakasendo

Chemin de pierre original

Imaginez-vous en 1603 alors que le Shogun Tokugawa vient de prendre le pouvoir.
À ce moment, la capitale, le siege du pouvoir déménage de Kyoto a Tokyo.
Si vous vous baladez sur une des routes imperiales, comme la Nakasendo qui relie Kyoto et Tokyo, vous pourriez y avoir croiser le Shogun et sa suite qui voyagent vers sa residence d’été.

Encore aujourd’hui, certains tronçons de ces routes existent et sont toujours utilisés. Certains sont presque inchangés depuis 400 ans, alors que d’autres ont été restaurés pour en faire des attractions touristiques.

Parmi les endroits qui sont facilement accessibles, il y a la vallée Kiso dans la prefecture de Nagano.
Il y a aussi les villages de Motai-juku, Tsumago-juku et Magome-juku.

Quelques références:
Kiso Valley

Motai: Motai-juku Et aussi

Komagame

Tsumago

Nakasendo

Et un gars qui marche de Tokyo a Kyoto