Archive pour septembre 2009

Sado-mazo? Plutôt… Sado et Taiko!

L’ile de Sado (佐渡島), sur la cote ouest du Japon, en plus d`être un havre de paix et d’histoire, est la résidence permanente du groupe de renommée mondiale Kodô.

À tous les ans, ils organisent un festival de tambour au mois d’août qui est très populaire… Donc le logement sur l’ile est rare et cher pendant ce weekend.
Sinon, les activités interessantes seraient la marche en foret et le vélo, en plus de visiter des sites historiques.

Il faut compter environ 5 heures de train à partir de Tokyo pour s’y rendre.

Pour planifier un sejour sur Sado, le site web que j’ai trouvé avec la meilleure information en anglais est Visit Sado

Avant de vous en rendre compte

Alors que je fouille mes boites et mes archives à la recherche de mes notes de cours de japonais, j’ai trouvé aussi une façon gratuite et facile d’apprendre la langue. Il s’agit du logiciel Before You Know It. L’apprentissage se base sur des cartons qui sont affichés à l’écran et l’on doit répété (et encore répété) jusqu’à ce que les mots soit bien assimilé.

Le site web: www.byki.com

Bonne chance!

La barrière de la langue

Rien de mieux que quelques phrases apprises par coeur pour aider à briser la barrière de la langue en voyage. Un petit konichiwa ou arigato gozaimasu peut faire beaucoup de chemin.
Mon cours de japonais etant deja bien loin derrière moi, il reste tout de même qu’avec un peu de travail, un voyageur peut bénéficier énormenent de quelques notions de japonnais.
La première etant que tous les mots importés dans la langue japonaise s’ecrivent avec l’alphabet de Katakana. Il s’agut donc d’apprendre les 46 symboles qui correspondent à 46 syllables et puisque les mots étrangers sont prononcés tel quel phonétiquement, on peut assez facilement se débrouiller pour lire plusieurs enseignes de magasins.

Voici le tableau des caractères à mémoriser d’ici 2010:
Katakana

Mont Fuji

On ne peut pas parler du Japon sans invoque Fuji San [on peut aussi dire Yama qui signifie montagne, mais le mont Fuji demande un peu plus de respect].

La courbure presque parfaite et le sommet enneigé de cet ancien volcan en fait un symbole incontournable du Japon. Son ascension devrait être un but du voyage.  Au cours des prochaines semaines, je vais ajouter la documentation nécessaire pour planifier une telle ascension, en commençant par celui-ci:

Japan-guide.com

On peut se rendre en moins d’une heure de train à partir de Otsuki (大月) dans la préfecture de Yamanashi.

Konichiwa / Bonjour!

Le japon exerce sur moi une facination depuis que j’ai 20 ans.

À l’université, j’avais suivi un cours d’introduction à la langue japonaise et celui-ci m’ouvrie plusieurs portes sur la culture du pays du soleil levant.

Au fil des ans, j’y ai découvert son cinema, sa musique, ses arts martiaux, ses coutumes, son thé, sa littérature et son histoire.

Mais, je n’y ai jamais mis les pieds… Enfin, si on fait exception des deux brèves escales à l’aéroport Narita lors d’un voyage au Cambodge.

C’est cette injustice de la vie que je compte assouvir dans les prochains mois en planifiant un voyage vers cette contrée lointaine en 2010.

Via ce blogue, je partagerai avec vous, mes préparatifs et mes découvertes sur la route du Japon.


Archives

septembre 2009
L M M J V S D
    Oct »
 123456
78910111213
14151617181920
21222324252627
282930