Adresse japonaise… un jeu d’adresse

Je n’ai pas la prétention de comprendre toutes les subtilités du système postal japonais. Surtout que même un japonais a parfois de la difficulté à s’y retrouver. Ce qui fait que la plupart des magasins, boutiques, musées et attractions vont inclure une petite carte avec leur pubicité.
D’abord, à l’execption de Kyoto et Sapporo, il n’y pas de nom de rue au Japon. Une adresse est plutôt composée d’une serie de division qui part de la préfecture jusqu’au quadrilatère où chaque maison est numérortée.

Il est donc essentiel de se familiariser avec le lexique des différentes sous-divisions. D’abard parce que les cartes anglaises ne sont pas toujours fiables, ensuite parce que les indications physiques seront inscrites en japonais.

Alors allons-y par un petit lexique de base:
Prefecture – ken – 県
Grande ville – shi – 市
District – gun – 郡
Petite ville- chō, machi – 町
Village – mura, son – 村
Quartier – chōme – 丁目
Bloc – ban – 番
Numéro civique – gō – 号

Donc si nous prennons un exemple:  長野県茅野市北山3412
Compliqué ??? Non, allons-y morceau par morceau en se servant de suffixe du lexique précédent pour isoler les divisions:
La prefecture: 長野県 (Nagano ken)
La ville: 茅野市 (Chino shi)
Le district: 北山 (Kitayama)
Le  numero de bloc et numéro civique: 3412

Vu comme ça, c’est plus facile… Mais c’est sans compter les nombreuses exceptions, dont Tokyo et Kyoto qui ont des système légèrement differents.

Référence: Wikipedia

Publicités

0 Responses to “Adresse japonaise… un jeu d’adresse”



  1. Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s





%d blogueurs aiment cette page :